Gaétan BRUCHET (poisson)

 

Pisciculture Le Moulin de la Charme, lieu-dit Montpeyroux, à Puy-Guillaume (63)

En 2010, Gaëtan Bruchet rachète la pisciculture du Moulin de la Charme, à l’abandon depuis 10 ans. Après quelques mois de travaux, il ouvre les portes du site au public et propose de pêcher ses poissons. Aujourd’hui, certifié bio depuis 2011, le jeune homme favorise la vente directe à l’exploitation et par le biais d’AMAP.

La pêche est l'une des multiples facettes de l'exploitation rouverte par Gaëtan Bruchet en 2010. Pour le jeune homme, tenir une pisciculture s'est très tôt imposé comme une évidence. « Mon oncle est agriculteur. Enfant, j'ai passé de nombreuses journées avec lui. Je voulais travailler en milieu aquatique », se souvient-il. « Après mon BTS production aquacole, je cherchais une exploitation à racheter, et celle-ci correspondait à mon budget et me rapprochait de ma famille à Issoire », explique-t-il.

Dès le redémarrage, il a ouvert son exploitation à la pêche, pour laquelle il prête gratuitement du matériel. Il n'y a pas de limite de temps, la seule condition est de payer, au poids, le poisson pêché. L'été, les touristes et les habitués se retrouvent ainsi à l'ombre des bassins, où des tables de pique-nique sont à leur disposition.

Pour Gaëtan Bruchet, qui ne souhaite « travailler que par la vente directe », la pêche « constitue un moyen d'attirer les clients » sur son domaine. Une étape indispensable car il a dû se construire sa clientèle, l'exploitation étant abandonnée depuis 10 ans. Et il ne manque pas d'idées. « En juin 2011, j'ai entamé une reconversion en agriculture biologique. J'ai obtenu l'agrément en décembre. Je l'ai fait par conviction mais aussi parce qu'il s'agit d'un marché porteur », avoue-t-il.

S'il est sûr de la qualité de son poisson, c'est qu'avec la vente directe, les commentaires ne se font pas attendre. « S'il y a un problème, on le sait immédiatement », précise-t-il. Aujourd'hui, Gaëtan Bruchet vend 90 % de sa production à son domaine et avec les paniers des AMAP. Le reste, il l'écoule dans des marchés, chez des restaurateurs et livre également quelques magasins.

100.000 poissons dans ses bassins !

Ses poissons, il en prend soin. Les poissons, quand ils arrivent à Puy-Guillaume, mesurent 2 centimètres. Il faut attendre un an avant qu'ils pèsent 250 grammes. La truite arc-en-ciel, la truite fario et le saumon de fontaine sont nourris au granulé biologique. Les trois espèces composent une troupe d'environ 100.000 poissons de toutes les tailles !

Renseignements. Pisciculture Le Moulin de la Charme, lieu-dit Montpeyroux, à Puy-Guillaume. Horaires en période estivale : tous les jours de 9 h 30 à 12 heures et de 14 h 30 à 19 h 30 sauf le lundi en journée et le vendredi après-midi. Hors période estivale, téléphoner au 06.98.39.24.37 pour connaître les horaires.

 

Gaëtan Bruchet au bord de ses bassins aérés par une fontaine afin que les poissons n’aient pas le goût de la vase et de la terre.

Gaëtan Bruchet au bord de ses bassins aérés par une fontaine afin que les poissons n’aient pas le goût de la vase et de la terre.

  • Nom du fichier : Contrat poissons juillet dec 2020
  • Taille : 290.76 Ko

Contrat poissons juillet dec 2020 Télécharger

  • Nom du fichier : Contrat poissons juillet dec 2020
  • Taille : 247.2 Ko

Contrat poissons juillet dec 2020 Télécharger

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site